Une assistance déterminante

Publié le par HRP

undefined
La réussite du présent défi est totalement dépendante de la logistique mise en place pour le relever. Loin de partir en autonomie, les coureurs seront ici soutenus dans leur périple par une équipe d’assistance dédiée à leur progression. L’idée est bien d’avancer de manière sécurisée le plus vite possible, et ceci implique un minimum de confort, de soutien, de ravitaillement.
 
Chacun des participants portera un équipement optimisé pour la course à pied en environnement montagnard, des réserves de nourriture et de liquide, des vêtements en cas de mauvais temps, et du matériel de sécurité. Pas de tente, de réchaud, de chaussures ni de vêtements de rechange…
 
En fonction du terrain à traverser et de la météo, l’équipement individuel pourrait être le suivant :
-         chaussures de trail
-         chaussettes renforcées
-         short de course à pied
-         t-shirt technique
-         manchettes
-         sac-à-dos spécialisé trail
-         poche à eau + bidon 2 l
-         mitaines de VTT
-         casquette
-         buff
-         bâtons de randonnée ultra-légers
-         compotes en gourde
-         gels énergétiques
-         noix de cajou salées
 
Soit un total de 5 à 7 kg de matériel par personne, vêtements compris.
 
Cet équipement permet à des ultra-trailers confirmés de progresser en montagne en autonomie pendant environ 5 heures. Pour certaines portions plus difficiles d’accès, où les rendez-vous avec l’équipe d’assistance seront plus difficiles, il est bien sûr envisagé d’emporter davantage de boisson et de nourriture, pour tenir jusqu’à une dizaine d’heures.
 
La coordination entre l’équipe de coureurs et l’équipe d’assistance devra donc être parfaite, afin que régulièrement, 3 ou 4 fois par jour, les deux groupes se rejoignent. A chaque rencontre, ce sera l’occasion de faire le plein et le point.
 
De son côté, l’équipe d’assistance aura fort à faire, entre la gestion des approvisionnements, la conduite de point de rencontre en point de rencontre, le montage/démontage éventuel de bivouacs, la préparation éventuelle de repas, le maintien en ordre de la « caravane » de course.
 
En parallèle, chacun aura tout loisir de profiter de la montagne au travers de ce fabuleux projet. Randonnées et prises de vue sont au programme, pour ramener, pourquoi pas, un ouvrage retraçant cette aventure estivale.

Bien loin de la randonnée en autonomie, ce projet est d’autant plus intéressant qu’il embarque dans son sillage des aspects logistiques déterminants. De plus, grâce à ces bases posées lors du Défi 2008, une première approche aura été faite avant d’envisager l’organisation d’une épreuve à part entière.

Publié dans Logistique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

titifb 21/03/2008 05:37

Bonne chance pour ce défi à toute l'équipe !
Des défis, c'est bien d'en avoir dans la vie et de vouloir se transcender pour essayer de les relever...

Emmanuel 26/03/2008 17:26


Merci titifb pour les souhaits de chance. C'est vrai qu'il en faudra un peu, ne serait-ce que pour les conditions météo qui peuvent facilement jouer sur le succès ou pas de l'entreprise.

Merci pour le commentaire, et bons défis à toi.